Concrètement...

Quelles que soient les capacités physiques du corps, quels que soient les entraves du mental, nous arrivons tous sur le tapis avec des limites mais aussi un énorme potentiel de transformation... et cela est réjouissant ! 

  

 

Les séances, bien que toutes différentes, suivent la plupart du temps un déroulement similaire. 

 

Après un temps d'accueil puis d'intériorisation, nous mettons le corps en mouvement et entrons ainsi dans la pratique des âsanas (postures).

 

Elles sont prises en dynamique puis en statique et trouvent à chaque fois une ou deux variantes permettant d'adapter la posture selon les difficultés pouvant être rencontrées. 

 

Le prânâyâma (travail du souffle) est amené tout au long de la pratique des âsanas, permettant d'installer le lien entre l'esprit et le corps.

Un temps de relaxation et d'intégration termine la séance, intégrant souvent une visualisation ou un souffle particulier.

Nous travaillons parfois un prânâyâma en assise pour clôturer la pratique, avec une méditation et/ou une hasta mudrâ (geste des mains).