· 

Arbre colonne

L’arbre est inspirant, par nature. Il suscite en nous une certaine empathie, on se retrouve en lui et on admire secrètement sa grandeur et sa stabilité immuable. 

Tout comme nous, il se relie à ce qui le nourrit par les racines. Il recherche la verticalité par le tronc, de la base jusqu’au bout des feuilles. A la fois solidement ancré à la Terre et subtilement connecté au monde sensible… 

 

Ce qui fondamentalement nous différencie, c’est peut être le rapport au temps. Alors que nous semblons en manquer bien souvent, lui en dispose en témoin silencieux. Et c’est pourtant bien le même Soleil qui nous éclaire, c’est pourtant bien la même Terre qui nous accueille…

 

Je vous propose de trouver une assise confortable, d’ancrer votre bassin dans le support, de replier vos jambes si vous êtes au sol ou de poser les pieds à plat si vous êtes sur une chaise. 

Laissez le dos trouver son espace, épaules relâchées et en ouverture. Ayez ici un désir de verticalité, sans tirer le dos vers le haut, sans lever le menton. Du sacrum jusque l’atlas, ce que vous renvoie la Terre porte toute la colonne.

 

Laissez-vous respirer là. Chaque inspiration se loge dans le bassin, dans vos racines, chaque expiration accueille l’espace qui s’installe de bas en haut dans votre tronc…  

 

Vous pouvez si vous le souhaitez joindre les extrémités de vos pouces avec les extrémités des annulaires et ainsi pratiquer votre méditation avec prithivi mudrâ, la mudrâ de la Terre.  

Laissez les qualités nourricières de la Terre vous alimenter, les qualités intrinsèques de l’arbre vous habiter… FORCE, STABILITÉ, CONNEXION…

 


bonne pratique !

Écrire commentaire

Commentaires: 0